Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 janvier 2010

Triple flip

 

Comme beaucoup d'autres, mon collège offrait chaque année la possibilité aux parents des élèves de rencontrer le temps de quelques minutes plusieurs des professeurs de leur adolescent d'enfant qu'ils avaient préalablement choisis.

Va savoir pourquoi, l'année où j'étais en sixième, mes parents avaient eu l'idée saugrenue de solliciter un entretien avec ma prof de sport. Ceci me parait d'autant plus invraisemblable que, n'ayant que très peu de difficultés en matière scolaire, mes parents me laissaient à moi même le soin de choisir la liste des professeurs au menu de la soirée. Comment aurais-je pu proposer une telle absurdité, moi qui étais si parfait à tous points de vue ? Bref, le fait est que ce vendredi-là, mes parents et moi nous sommes retrouvés face à Mme D. (et ses dents).

Mme D. et ses dents dressèrent un rapide bilan de la situation au terme de ce premier trismestre. Il apparait que je ne suis pas un grand sportif (ah bon ?) mais que je m'en sors tout de même. Mes parents répondent qu'effectivement, je ne suis pas très sportif. La conversation se poursuit sans que personne ne trouve quelque chose de réellement intéressant à dire jusqu'à ce que Mme D. et ses dents demandent à mes parents si je m'intéresse à certains sports, par exemple à la télévision. 

Mes parents auraient pu répondre que je m'intéressais au tennis. Depuis le printemps précédent, je ne ratais pas une occasion d'avoir des nouvelles de Mary Pierce ou Arnaud Boetsch. Et bien non. Il a fallu que l'un des deux, je ne sais plus lequel, se mette à dire : "et bien, il regarde beaucoup le patinage artistique à la télévision". Mais pourquoi ? Pourquoi ? J'ai eu l'impression de tomber dans le vide. Une chute libre. J'avais toujours pensé que ce penchant que j'avais, je l'avoue, pour les pirouettes cambrées et les triples boucles étais plutôt honteux et devait absolument rester tu. Je me suis senti trahi.

Même si elles n'en montrèrent rien, j'imagine aujourd'hui qu'à ce moment Mme D. et ses dents comprirent ce que je mettraient des années à réaliser : je ne n'allais pas me contenter de glace. Immédiatement, je sus ce qu'elle était en train de s'imaginer (à tort, hurlais-je intérieurement, cela va de soi) et la honte avait gagné instantanément chacune de mes pensées. Je rêvais d'aller me cacher bien à l'abris sous le lino de cette salle de réunion ou d'autres profs et parents d'élèves circulaient dans une ambiance studieuse. Je me suis senti désespérément rouge. Rouge et consterné. Mais pourquoi avait-on eu la bêtise de venir rencontrer cette prof de sport à la dentition si ... dentaire ? Ces dix minutes figureront haut la main au palmarès de mes pires souvenirs de collège avec une note technique sans égal (légère faiblesse toutefois sur la note artistique due à une rougeur excessive des joues).

Et bien si tu m'avais dit que quinze ans après je serais capable de rire en racontant ce moment, je t'aurais vraiment pris pour une buse, triple buse, oserais-je dire en l'occurence. Je viens de constater en cette semaine de championnat d'Europe que je sais encore parfaitement faire la différence entre un triple lutz et un triple flip. Mais je n'en ai presque plus honte.

Clarika, Les patineurs

Commentaires

Dis, Joss, tu m'expliqueras la différence? Un dimanche qui commence bien, tu m'as beaucoup fait rire!
A très bientôt

Écrit par : Louloute | dimanche, 24 janvier 2010

Ce que c'est drôle ! Et comme ça n'a pas dû l'être à l'époque ! Et tu as toujours, vraiment, la même fascination pour les hommes en collant ?

Écrit par : christophe | dimanche, 24 janvier 2010

Ouiiii, Papapapatriiiickk, une figure de style vraimeeeent incredible de maitrise technique que ce triple lutz exécuté de patins de maitre par Brian dans ce programme libre ! Si seulement il n'avait pas laissé ses dents ( lui aussi ) sur la glace dans le programme court !

Ahhhhhhhhhhhhhhh Brian en collant .... !!!!

;-)

Écrit par : Nelson Montfort | dimanche, 24 janvier 2010

c'est rigolo, je suis retombé l'autre soir, en arrêtant le DVD que je regardais pour répondre au téléphone, sur les Championnats (d'Europe ?) de patinage, libre Hommes. Même si mon premier copain était patineur (c'était au siècle dernier, mes pôv zamis), moi je n'ai jamais su faire la différence entre lutz et axel, mais j'aimais bien. Pour le sport uniquement, bien sûr - mais je préférais que c'était des garçons qui l'exercaient, va savoir pourquoi. J'étais fan (et certainement un peu amoureux) de Gwendal Peizerat, surtout période cheveux courts.
bref : en revoir un petit bout à la télé m'a reporté presque 20 ans (aïe...) en arrière, et c'était rigolo. Mais je n'ai jamais été démasqué par mes parents devant on prof de sport - que, comme celui de dessin, mes parents avaient heureusement la bonne idée de n'aller jamais voir...

Écrit par : la lapin givré | dimanche, 24 janvier 2010

Je n'arrive pas a croire que tu ai osé raconter cela ici... Grrr c'était l'un de mes dossier preferé sur toi que je pouvais ressortir des que je voulais t'embeter... bon ben, je vais devoir en choisir un autre... Alors voyons voir, donc le patinage c'est mort, la bledine aussi... Il me reste la moumoutte et les tapis, ou encore la jolie Julie.....hehehe, mais shuuuuuuuut, je garde ca pour moi...pour le moment.

Écrit par : CK | dimanche, 24 janvier 2010

@CK : tu ne peux désormais garder le silence, sous peine de représailles douloureuses.

Écrit par : Carlton Jacquier | dimanche, 24 janvier 2010

...reste à savoir de quel côté viendront les représailles douloureuses : les petits sont souvent hargneux, on le sait... attention à tes arrières (sans mauvais jeu de mots)

Écrit par : la lapin givré | lundi, 25 janvier 2010

Je ne crains que nous ne devions faire une réunion bloguesque prochainement sur Paris afin de mettre sur le tapis certains dossiers !

Écrit par : Moi et autrui | lundi, 25 janvier 2010

@ moi et autrui, Holala, va falloir que j'organise mes fiches pour l'évenement!!! M'enfin je préfere laisser le soin a Joss de nous conter ces petits détails croustillant de sa vie... il le fait tellement bien!!!

Écrit par : CK | lundi, 25 janvier 2010

Il faut prévoir la date et le lieu :)

Écrit par : Moi et autrui | lundi, 25 janvier 2010

J'espère qu'avec ta moitié vous avez prévu un grand lit pour les triples axel et double flip. Et pour ton info, dimanche soir à Stade 2 il y avait un reportage sur Brian Joubert ...... torse nu.

Écrit par : Christophe | mardi, 26 janvier 2010

Louloute : tout est dans la prise d'élan, je tâcherai de te faire une démonstration

christophe : mais je ne m'intéressait qu'à l'art, moi monsieur !

Nelson M. : moui, ben, moi, Brian, bof

Le lapin givré : mais nan, pas 20 ans quand même. t'avais quel âge y a 20 ans ? ou alors t'étais quand même drôlement précoce

CK : mais qu'est-ce que c'est que ça ? je ne vois même pas à quoi tu fais allusion

Carlton : oui, ben nan

Le lapin givré : il n'a qu'à bien se tenir, en effet

Moi et autrui : mais enfin, il n'y a PAS de dossiers. Rien !

CK : ah ben là tu te débrouilles !

Moi et autrui : c'est officiellement possible à partir de demain

Christophe : je le redis, le Brian, très peu pour moi

Écrit par : Joss | mardi, 26 janvier 2010

Hé hé hé! C'est horrible !

Écrit par : PascalR | mercredi, 21 mars 2012

Ah mais j'étais passée à côté de ce billet d'anthologie. Magnifique !

Écrit par : Valérie de haute Savoie | dimanche, 25 mars 2012

PascalR : HOR-RIBLE !

Valérie de Haute Savoie : ce n'était pas aussi magnifique à vivre ;)

Écrit par : joss | dimanche, 25 mars 2012

Les commentaires sont fermés.