Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 02 décembre 2008

Si ça c'est pas un beau programme...

Pas grand-chose ici depuis la semaine passée, pas bien du tout. Pourtant, j'ai de nombreuses petites choses à te raconter cher lecteur mais je ne sais pas vraiment par où commencer et surtout comment te raconter tout ça. Il faut aussi que je te parle de ma lettre au Père Noël mais quelqu'un m'a déjà grillé la politesse à ce sujet (des gens qui écrivent leur lettre au Père Noël en novembre, c'est inadmissible). En attendant d'écrire donc au monsieur vétu de rouge et blanc, je me recentre sur les fondamentaux. Et quoi de plus pertinent pour un retour aux sources que de me tourner vers mon guide, tel un phare dans la nuit ? Le lecteur fidèle aura reconnu la glorieuse Elizabeth T.

Alors voilà, Elizabeth, cette semaine dans TV mag, elle me dit ceci (Bélier du 2è décan) :

"Le 3, (re)lancez un projet. Lié à l'étranger, l'édition, la pub, le barreau, il a de belles chances. Une phase hyperdynamique, efficace (3, 5), malgré les embûches inattendues (5-6)."

Ah oui, c'est tout bon, ça. Voilà qui me met en joie. Oui, demain je lance un projet. Bon c'est vrai, pas totalement lié à l'étranger, ni la pub, ni l'édition et encore moins le barreau, ça touche aux antibiotiques (non, je ne suis pas malade, rassure toi cher lecteur). Mais lorsque l'on y réfléchit, les antibiotiques, l'étranger, c'est un peu la même chose tout ça, non ? Ah oui, c'est vrai, tiens, ça n'a absolument aucun rapport. De toutes façons je serai hyper-dynamique donc tout va bien, je vais bien. Mais oui puisqu'elle le dit. Il est vrai que la dernière fois que j'ai parlé d'Elizabeth ici, elle s'est plantée sur toute la ligne n'était pas tout à fait dans le juste.

Par contre, le 5, elle parle d'"embûches inattendues", et moi, le 5, je prends le train pour Paris, je m'adresse ainsi expressément à tous les sangliers des environs, pour leur demander de se tenir à distance des voies ferrées d'ici la fin de semaine. Par avance, merci.

Demain, courrier à Papa Noël.

22:29 Publié dans Blablablog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

je découvre avec effroi qu'il n'y a aucun commentaire !......... Ben voilà ce qui arrive quand on écrit sur ces carabistouilles d'astroneuneugie !!!

Écrit par : L'intelligence | vendredi, 05 décembre 2008

Les commentaires sont fermés.