Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 octobre 2006

"Le 27, changez ce qui doit l'être"

Le 27 janvier dernier, j'ai passé une soutenance pour un projet personnel d'orientation dans le cadre de mes études. Un travail un peu prise de tête où l'on doit prendre du recul sur soi (qui suis-je ? mes qualités, mes compétences, mes limites, mes ambitions...).

Ce projet est l'occasion de prendre un moment pour soi, de tenter de de regarder évoluer pour être plus sûr de ses choix et éviter de se dire dans dix ans qu'on n'a pas la vie (professionnelle) que l'on aurait souhaité. Evidemment, la réflexion engendrée dépasse largement le cadre professionnel. J'ai voulu me servir de ce travail de réflexion comme d'un déclic pour enclencher quelque chose et pouvoir me sentir plus acteur de ma vie. Le travail écrit qui correspondait à l'aboutissement de ce projet contient ainsi de nombreuses phrases à double sens. Evidemment, j'étais seul à le savoir mais ce projet, c'est comme un blog, on l'écrit aussi (surtout ?) pour soi.

Et puis est venu le temps de préparer la soutenance, quelque chose d'assez intimidant car très profond et personnel. Nous avions totalement carte blanche compte tenu du côté particulier de l'exercice. La semaine précédente, j'avais été amusé par un de mes horoscopes quotidiens dans le bus : "il faut savoir saisir l'occasion lorsque qu'elle se présente" (vraiment, ils sont trop bons ceux qui font l'horoscope dans les bus de ma ville!! ;-) ). Et puis le samedi d'avant la soutenance, je m'était précipité sur mon TV magazine pour découvrir (avec distance et ironie, bien sûr) ce que cette chère Elizabeth T. envisageait pour ma semaine. Le petit paragraphe consacré aux béliers du deuxième décan se terminait par une phrase qui a résonné en moi comme une évidence : "le 27, changez ce qui doit l'être".

Disons que cela m'a fait rire, mais je n'ai pas voulu passer à côté de cette occasion de changer ce qui devait l'être, la coïncidence était trop grosse pour ne pas être exploitée. J'ai donc intitutlé ma soutenance "le 27, changez ce qui doit l'être" en précisant au jury d'où cette phrase venait (ce qui les a bien fait rire, au passage). A la fin de la soutenance, le jury m'a fait des remarques dont eux-mêmes n'ont pas réalisé la portée : "vous êtes prêt à sortir du cadre imposé par votre éducation et à parler avec votre propre voix ... vous ne vous faites pas d'illusion mais vous êtes plein d'espoirs".

Depuis ce jour, je m'efforce de changer les choses à mon rythme et je me répète parfois cette phrase-titre pour me donner du courage.

Merci Elizabeth ;-) .

Commentaires

Demain, c'est le 27 ! Tu changes quoi, dis ?

Écrit par : JoliGentilMartin | jeudi, 26 octobre 2006

Tu dois changer quelquechose tous les 27 de chaque mois?

Je regarde aussi mon horoscope de Elisabeth....Mais aussi ceux de yahoo tous les matins...désolé....

Écrit par : Philipe | vendredi, 27 octobre 2006

Qu'elle est jolie cette note !
J'espère que tu arriveras à faire de ta vie (professionnelle et personnelle) ce que tu souhaites... en tout cas tu as l'air d'être sur la bonne voie, c'est bien !

Écrit par : Lady Héroïne | vendredi, 27 octobre 2006

>> JoliGentilMartin : classé confidentiel (euh j'ai changé mon itinéraire pour me rendre en stage ? ... pas crédible, je sais)

>> Philippe : j'essaie. (tiens le 27 du prochain mois, j'essaie de pleurer ;-) )

>> Lady Heroïne : Merci beaucoup !

Écrit par : Joss | vendredi, 27 octobre 2006

Pour les détails classés confidentiels, tu as mon e-mail ! Je suis une tombe ....

Écrit par : JoliGentilMartin | vendredi, 27 octobre 2006

>> JoliGentilMartin : ah mais non tu sais, c'est sans importance et pas très intéressant...

Écrit par : Joss | vendredi, 27 octobre 2006

...Comme Lady Héroïne, je trouve ce billet très beau... Plein d'espoir et de confiance en l'avenir, malgré ta lucidité sur les obstacles éventuels qui se présenteront... C'est marrant, Elizabeth ne m'a jamais inspirée, elle dit toujours des conneries sur les balances du troisième décan!!!

Écrit par : Marinette | dimanche, 29 octobre 2006

Ah sacrée Elizabeth T., toujours le bon mot...Pas étonnant que Tonton l'ait choisi comme conseillère personnelle ;-) (le pire, c'est que c'est vrai !)

Écrit par : SirenSorrento | dimanche, 29 octobre 2006

Le 27, lavez-vous la quéquette.

Pf, tous des branques ces astrologues.

Écrit par : elizabeth t. | mardi, 06 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.