Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 22 septembre 2006

Little Rentrée Sunshine

Hier, c'était donc ma rentrée (la dernière en tant qu'étudiant pour ceux qui suivent).

Par bonheur, ma gomme se trouvait bien là où je l'avais laissée. Subtil compromis de souplesse et de rigidité. Toujours ce même plaisir de pouvoir la malaxer pendant que la directrice fait preuve de son non-conformisme habituel auprès des nouveaux arrivants. Ma gomme, c'est mon objet transitionnel à moi. Elle a supplanté mon blanco (petite précision éventuellement utile : le terme blanco désigne dans ma région, quelque part en Pays de la Loire, ce qu'on appelle ailleurs un correcteur blanc ou je ne sais quel autre terme on utilise, certains disent tout simplement ty*pex, chez nous on dit blanco).

Ma gomme m'a donc permis de tenir sereinement pendant ces deux premiers jours bien tranquilles. Responsable de formation de très bonne humeur, écran réparé dans la salle info du 2è étage, le ticket de RU est passé de 2€70 à 2€75, ***** est bien toujours aussi con difficile à comprendre, pas encore de nouvelles de la concierge alors que la bibliothéquaire (euh pardon, documentaliste) poursuit sur le même fil conducteur...

Sinon, le gros changement, c'est que, spécialisation oblige, pour cette dernière année d'étude, je suis passé d'une promo d'une cinquantaine à une promo de 10. Et là, les bavardages se font beaucoup moins aisés :-( . 

Et puis comme le vendredi après-midi était libre (on en profite parce que ça n'est pas près de se reproduire), on est allé se faire une toile. Suivant les avis éclairés des nombreux blogs lus par moi, j'ai eu envie de voir Little Miss Sunshine (la blogosphère que je lis est unanime sur ce film). Et je n'ai pas regretté. Un vrai petit délice pour achever une semaine un peu stressante. Un beau film sur lequel je ne m'étalerai pas plus, beaucoup d'autres l'ont fait avant moi, sans doute le meilleur film que j'ai vu au cinéma en 2006.  

Voilà, c'était ma dernière rentrée. Belle rentrée.

Commentaires

Si j'ai bien tout compris partout, je ne peux plus faire l'impasse sur ce film....

Écrit par : Martin | samedi, 23 septembre 2006

C'est parce que tu ne vas pas assez souvent au cinéma !

Il y a mieux !

Si tu veux, on y va ensemble

(mais non je drague pas ! Si ? Ah bon ??)

Écrit par : Mathieu | samedi, 23 septembre 2006

Bah écoute Mathieu je dis pas non. Il faudra juste que l'un de nous fasse 300 km, mais après tout, si ça peut te remonter le moral...

Écrit par : Joss | samedi, 23 septembre 2006

Je crois que l'invit déguisée en drague au cinoch', enfin je me comprends, m'était destinée. Enfin, on peut y aller à trois, ya pas de problème...
Mathieu drague ! Tout n'est pas perdu ! Ouf !

Écrit par : Martin | samedi, 23 septembre 2006

Oh mais pardon ! Je suis vraiment super désolé. Mais dis-donc, y a pas encore plus de kilomètre entre vous ? (quoique, c'est peut-être pas un problème).

Écrit par : Joss | samedi, 23 septembre 2006

Mais non, faut pas être désolé. En plus, seul Mathieu peut nous confirmer qui il veut vraiment inviter...

Écrit par : Martin | samedi, 23 septembre 2006

Martin... erf, je veux vexer hein.

L'invitation était pour ...


(roulement de tambour)

...

Joss. Oui, je sais, c'est cruel. Mais je l'imaginais tout proche. Ceci dit, je n'ai jamais refusé de rencontrer les gens sympas, surtout pour un ciné.

Mais c'est bien de se sentir désiré, martin, non ? ;)

Écrit par : Mathieu | dimanche, 24 septembre 2006

Ne t'en fais pas, Joss, dans une obscure ville du sud de la France, on dit aussi blanco. J'ai été bien gêné quand, pour la première fois, un type m'a demandé un ty*pex en Bretagne et que je ne lui ai rien donné et peu de monde me donnait son blanco quand je le lui demandais. Il en a été de même quand j'ai débarqué à Paris (enfin, entretemps je savais ce qu'était il ty*pex, mais je ne peux me résoudre à appeler un blanco autrement que blanco).

(Désolé, j'aurais dû laisser mon premier commentaire sur ton précédent article).

Écrit par : Le Rhinopantu | vendredi, 17 août 2012

Les commentaires sont fermés.